Menu

Historic Tour Dijon

Chahutés par les caprices de la météo, les pilotes de l’Historic Tour eurent à déployer des talents d’équilibristes pour conserver le bon cap sur la piste de Dijon Prenois.

Course 1
Engagés : 24 – Classement : 1.Majou (Cooper S), 2.Marteau (Rallye 2), 3.Julien (Cooper S), 4.Fornage (Cooper S), 5.Durand (Rallye 2), etc.
En deux mots : Auteur de la pole vendredi, Philippe Gandini place logiquement sa petite Jem en tête au départ devant la Cooper de Laurent Majou. L’ordre s’inverse au bout de quelques tours, puis Gandini, trahi par sa boîte, laisse son rival s’échapper en solitaire vers la victoire. A une trentaine de secondes, Joël Marteau s’offre une belle deuxième place au volant de sa Rallye 2, tandis que Thierry Thiéfain (Cooper) s’impose en classe 1000 cm3. Sur leurs Alpine, Maxime Lefebvre et Jean-François Besson ont tous deux joué de malchance par la faute de leur mécanique.

Course 2
Engagés : 24 – Classement : 1.Majou (Cooper S), 2.E.Thiéfain (Cooper S), 3.Gandini (Jem), 4.Fornage (Cooper S), 5.Durand (Rallye 2), etc.
En deux mots : Rapidement éliminé dans la course du samedi, le jeune Enzo Thiéfain revient sur Laurent Majou dès le début de course. Un sévère duel s’engage alors entre les deux hommes, qui prennent rapidement leurs distances sur Philippe Gandini, héros malchanceux de la veille, et Joël Marteau, bientôt dépassé par Cyril Fornage. En tête, la course se joue finalement dans le dernier tour, Laurent Majou obtenant le mot de la fin pour une demie seconde. A près d’une minute, Philippe Gandin est troisième, alors que la classe 1000 cm3 revient à Thierry Thiéfain…, le père d’Enzo .

Texte : Jacques Furet - © Photos : PhotoClassicRacing.com

PortFolio

 
 
 
Tags